Mariages

Salomé et Thibault- Mariage en Ardèche

22 août 2017

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous partage cette belle et forte histoire aujourd’hui.

Salomé m’a écrit leur histoire, et je ne peux faire mieux que ses mots à elle pour accompagner mes photos.

Salomé et Thibault m’ont laisser faire partie de leur vie pour ce week end magique en Ardèche. Et autant vous dire, que la vie, eux , ils savent ce que c’est, et qu’ils en font un tourbillon dans lequel on se laisse happé sans retenue.

Alors merci d’être de si belles et généreuses personnes.

« Tout commence banalement…
Une jeune lycéenne, qui se gave de romans d’aventure, d’amour intrépide et de poésie rencontre un jeune lycéen, cheveux brun en bataille, look skateur, rider aux beaux yeux vert.
Pendant des mois, elle vit l’histoire dans ses rêves, bien trop timide pour oser lui parler…
Puis les amis commencent à s’en mêler, Jeremy (plus connu sous le nom de Donj) joue les entremetteur.
Il prend alors les devants, lui donne rendez vous au ski nocturne.
Un beau soir de 8 février 2008, sous un ciel étoilé, ils dévalent les pistes et se rapprochent sur les télésièges. En la raccompagnant chez elle, en bas des H (HLM), il tente de l’embrasser mais la demoiselle sournoise recule, à savoir que le jeune empressé et maladroit lui avez tapé dans l’œil, comprenez littéralement tapé avec son ski dans l’œil. Il s’en va tout penaud… Mais la demoiselle le rappel pour leur tout premier baiser…
Sans suit une belle et jeune première année d’amour insouciant…

Mais la vie reprend un jour de leur bonheur.
La maladie frappe à leur porte sans prévenir.
Thibaud est atteint par la leucémie, le mot annoncé avec précaution par son amour, elle tombe, vacille… Il la rattrape, la rassure, tout ira bien lui répète t-il sans cesse.
Les mois passent, sous son masque, charlotte, blouse obligatoire, elle reste le maximum à ses côtés sans pouvoir l’embrasser, il y aura quand même quelque baisers volés… Il est si fort, il se bat et gagne bataille après bataille. Il est son air et bien qu’aseptisé, ils créent leur bulle d’amour. Le temps passe cloisonné dans cette chambre, isolé du monde.
Ils n’ont que 18ans et l’insouciance à fait ses valises depuis longtemps, l’enfance les quittent, les vérités tombent, certains amis ce font rares quand d’autres se pressent à leurs côtés, solides et protecteurs. Leurs familles ce serrent les coudes.
Une année passe ainsi, lentement, emmêlée comme toutes ses perfusions qui l’entourent.

Et finalement, la vie devient plus forte, les portes s’ouvrent, la guerre devient plus froide.
A la maison, lui ne pouvant reprendre le cours de l’année scolaire, elle en 1ere année de médecine.
Elle finit par laisser tombé et ils retrouvent ensemble, le temps est libre, incertain mais peut leur importe. Ils vivent, ensemble ils n’ont plus peur, il a une telle force en lui.

La rentrée arrive pour tout deux, leur chemins se séparent, le cours normal de la vie à repris.
Mais elle est perdu dans leur histoire, l’insouciance et la légèreté lui murmurent des mots doux.
Déchirée, elle s’en va, quitte son beau. La peur, la honte lui crie des reproches. Elle pensait pouvoir quitter l’amour mais elle ne savait pas encore qu’il était son amour, taillé sur mesure, elle divague en fêtant sa jeunesse retrouvée.
De son côté, il retrouve un second air, joue sa propre mélodie, lui qui dépose les armes en douceur.

C’est alors qu’elle décide un beau jour, ou rien ne manque à sa plénitude, dans ce genre d’instants ou tout est parfait, de lui écrire.
Il arrive chez elle, plus beau que ses souvenirs. La soirée se passe comme si la page venait juste de se tourner et que l’histoire ne s’était pas arrêtée.

Ils se découvrent comme la première fois et s’aiment toujours plus chaque jour.

La vague d’amour n’a pas l’intention de s’abattre sur la plage.
Ils concrétisent, projet après projet, il se lancent, jouent, prennent des risques.
Même si tout bascule, il sont une entité, une seule et même force, une vague de courage.

Prêts pour l’amour, sans peur, un engagement les appels. Eux qui le voyait comme une sorte de prison, une autre sorte de bulle qui les enfermerait, il se rendent compte que tout ça n’a plus aucun sens. Le bonheur les désaltèrent, la confiance les nourrit.
 Ils se disent oui, s’est évident, naturel, juste une autre inspiration.
Partagent une journée parfaite, en famille, tout est fait ensemble, les amis les entourent, leur bulle d’amour devient un énorme soleil, qui sous les feux de la lune danse jusqu’à son retour.
 
Un conseil pour les futurs mariés, n’ayez pas d’attente trop particulière, cette journée vous portera sur un tapis de plume si vous l’a laissé faire. Et les joies seront plus forte que jamais si votre principale attente et d’être entourée d’amour, de vie, de joies simples, d’amitié, de toutes ses personnes qui comptent au chaud dans votre cœur. »

  

EnregistrerEnregistrer

You Might Also Like

Laissez un commentaire